Que peut un ostéopathe pour une douleur au genou ?

Que peut un ostéopathe pour une douleur au genou ?

Dois-je aller voir un ostéopathe en cas de douleur ou de blessure au genou ? L'ostéopathie va-t-elle pouvoir me soigner ? Retrouvez les meilleurs conseils de notre ostéo conseil.

Stéphane Manson, ostéopathe du sport à Charenton Le Pont, dans le Val-de-Marne, a aimablement accepté de répondre à nos questions.

Qu'est-ce que l'ostéopathie ?

L'ostéopathie une thérapie manuelle, dont le fondateur est Andrew Taylor Still, un médecin américain du XIXème siècle. À l'époque, il acquiert une connaissance poussée de l'anatomie humaine en faisant de nombreuses dissections. Grâce à cela, il comprend comment fonctionnent les articulations, et les interactions entre elles.

Par des manipulations manuelles, il arrive à traiter des maladies qui, à l'époque, était incurables. En 1848, il fonde l'ostéopathie.

Que fait un ostéopathe ?

Un ostéopathe (communément appelé un ostéo) est un praticien de santé qui travaille avec ses mains !

En fonction de l'état du patient, l'ostéopathe va essayer de remonter à la source de la gêne, en cherchant les organes qui manquent de mobilité. Cela peut être une articulation, un muscle, un organe, un fascia… Par des manipulations, il va redonner de la mobilité à ces organes pour traiter la pathologie initiale.

Par exemple, vous pouvez avoir mal au genou et l'une des causes (sans ne jamais oublier la cause psychologique de la douleur) vient du manque de mobilité des vertèbres lombaires. Pour être simpliste, l'ostéopathe va libérer les lombaires et le genou sera moins douloureux. C'est le principe de l'ostéopathie.

Ostéopathe mal au dos

Quelle est la part des douleurs de genou en ostéopathie ?

La douleur aux genoux se rencontre assez souvent. Même si le motif de consultation principal reste le mal au dos.

Les genoux représentent environ un patient sur cinq qui vient en consultation. C'est une problématique que l'on retrouve davantage chez le patient sportif : un sportif qui vient consulter sur deux environ !

Pour quels douleurs aux genoux consulte-t-on un ostéopathe ?

Globalement, les douleurs de genoux vont être :

  • musculaires.
  • ligamentaires.
  • articulaires.
  • osseuses.

Quelles sont les douleurs aux genoux musculaires ?

On retrouve les problématiques musculaires principalement chez les sportifs.

Lorsque la douleur est postérieure, cela peut être une contracture d'un petit muscle : le poplité. Cela se produit dans les sports de pivot : basket-ball, football, tennis…

Une contracture est une contraction involontaire et permanente des fibres d'un muscle. Cela se produit quand on a un peu forcé !

Lorsqu'elle est sur l'extérieur, cela peut être une tendinite. On nomme communément cette pathologie le syndrome de l'essuie-glace. Lorsqu'elle est vers l'intérieur, cela peut être une tendinite de la patte d'oie.

Dans ces 2 cas, il s'agit de tendons qui sont inflammatoires, souvent à cause d'impacts provenant du sol. Cela se produit dans tous les sports de course.

Lorsque la douleur est à l'avant du genou sous la rotule, cela peut être dû à une tendinite du tendon rotulien.

Athlète blessure genou

Que fait un ostéopathe pour les ligaments?

Les problèmes ligamentaires sont les entorses, c'est-à-dire des ruptures de fibres ligamentaires. En cas d'entorse aiguës, c'est surtout le kinésithérapeute que le patient ira voir pour faire de la rééducation, ou le chirurgien orthopédiste s'il doit faire reconstruire son ligament.

Cependant, nous voyons souvent les patients en parallèle de la rééducation lorsque des problématiques de dos, bassin ou pied freinent le bon déroulement du traitement.

Quelles sont les douleurs aux genoux articulaires ?

Globalement, ce sont des douleurs liées à l'arthrose (autrement nommée gonarthrose). L'usure du cartilage crée des douleurs mécaniques importantes.

L'ostéopathie n'a pas pour but d'agir sur lecartilage. Mais en libérant les tensions musculaires ou les blocages articulaires, on diminue les pressions sur l'articulation du genou. Grâce à cela les douleurs peuvent s'appaiser.

Quels troubles osseux viennent en consultation ?

Des douleurs osseuses sont fréquentes chez les adolescents. Les jeunes sportifs peuvent avoir des maladies de croissance au niveau du genou. On appelle cela la maladie d'Osgood-Schlatter.

Les douleurs se situent sous la rotule et obligent le jeune patient à stopper toute activité sportive pendant plusieurs mois. L'ostéopathie va permettre de guérir plus rapidement, là aussi en diminuant les tensions exercées sur le genou.

Quelle est la différence entre un ostéopathe et un kinésithérapeute ?

Le kinésithérapeute est un rééducateur. Il va s'occuper du genou après une fracture, une entorse ou des douleurs chroniques. Il va étirer, renforcer, vous faire faire des exercices afin de vous remettre sur pied.

L'ostéopathe va s'occuper des douleurs intenses du genou, et peut venir en aide au kinésithérapeute si une souffrance gène la rééducation.

Ce sont des pratiques complémentaires.

Soulager douleur genoux

Faut-il une ordonnance pour consulter un ostéopathe ?

Non. Les patients peuvent venir voir un ostéopathe en première intention, sans passer chez le médecin traitant au préalable, même si cela est préférable.

L'ostéopathe est habilité à effectuer un diagnostic et rediriger le patient si la maladie n'est pas de son ressort.

Il est tout de fois conseillé de consulter un docteur en cas de douleurs.

Quel message souhaitez-vous passer à qui souffre du genou ?

Je vois souvent au cabinet des patients qui ont trop attendu avant de consulter. La pathologie initiale, qui se serait réglée rapidement, s'est installée et prend parfois des mois à soigner.

Une douleur de genou n'est jamais anodine. Si elle persiste plus de 2 jours, n'hésitez pas à prendre conseil auprès d'un ostéopathe.

Le sport est-il bénéfique pour les genoux ?

Oui, bien-sûr, cela va les renforcer. Cela est bénéfique même en cas de douleurs anciennes.

Auparavant, on conseillait aux personnes présentant des douleurs de genoux anciennes d'arrêter toute activité sportive. Le discours a totalement changé : il faut bouger ! Bien sûr, avec un sport adapté à son état, qui ne renforce pas les douleurs.

Les études montrent que, même avec des douleurs persistantes, l'activité diminue l'arthrose et soulage les douleurs à long terme. Dans ce cas, on conseille d'utiliser desgenouillères adaptées à la pratique sportive.

 Genouillère souple sport

Nous remercions Mr Manson pour sa disponibilité et la pertinence de ses réponses !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés