L’arthrose : définition, diagnostic et comment en atténuer les impacts chez les personnes âgées

L’arthrose : définition, diagnostic et comment en atténuer les impacts chez les personnes âgées

L’arthrose est une forme d’arthrite causée par une détérioration du cartilage des articulations et des tissus voisins due au vieillissement.

Cette pathologie cause des gonflements, douleurs et raideurs qui peuvent être légères comme particulièrement sévères.

Lorsque cette pathologie est diagnostiquée et prise en charge correctement, il est cependant possible d’en atténuer les impacts afin de permettre aux personnes âgées qui en souffrent de conserver une bonne qualité de vie.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

Arthrose personne âgée

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus fréquente. Elle survient habituellement à partir de 40 ou 50 ans et est présente, dans une certaine mesure, chez presque toutes les personnes de plus de 80 ans.

Elle consiste en une usure des cartilages qui s’affinent et se détériorent, engendrant des douleurs, des gonflements et des déformations osseuses localisées au niveau des articulations.

En temps normal, le cartilage permet en effet d’atténuer les frottements subits par les articulations lorsque celles-ci sont mobilisées, les protégeant ainsi d'une usure précoce.

Lorsque les cartilages sont endommagés, les frottements viennent traumatiser les tissus de l’articulation qui s’enflamment, provoquant des symptômes douloureux.

L’arthrose apparaît ou s'aggrave également lorsque des lésions des articulations sont détectées par l’organisme à la suite de blessures ou de traumatismes répétés.

Le corps tente alors de s’autoguérir en produisant des substances destinées à réparer le cartilage (collagène et protéoglycanes).

Ce mécanisme d’autoguérison va avoir tendance à engendrer la formation d’aspérités et de fibroses, qui nuisent à l’élasticité du cartilage, dès lors incapable d’absorber les chocs et d’atténuer les frottements.

On distingue deux formes d’arthrose :

  • L’arthrose primaire (ou idiopathique) qui n’a pas de cause connue
  • L’arthrose secondaire qui peut survenir à la suite de maladies, traumatismes, traitements ou troubles métaboliques divers.

Il faut noter que nombre de personnes présentent des signes d’arthrose visibles à la radiographie, mais ne développent pas de symptômes de la maladie : des articulations abîmées ne sont pas systématiquement synonymes d’arthrose clinique.

Enfin, si l’arthrose devient plus fréquente avec l’âge, elle ne correspond pas pour autant à un vieillissement « normal » des articulations et ne doit pas être acceptée comme une fatalité.

C’est un trouble articulaire à part entière, qui mérite d’être pris en charge pour ne pas s’aggraver et pour permettre aux personnes qui en sont atteintes de conserver une bonne qualité de vie.

Le diagnostic de l’arthrose

Un examen clinique permet généralement de diagnostiquer une arthrose, surtout dans les cas sévères engendrant une inflammation visible des articulations.

Une radiographie des articulations atteintes peut permettre de compléter le diagnostic afin d’évaluer l’ampleur des lésions et de surveiller leur évolution pour définir un traitement et un suivi médical adaptés.

Cependant, l’imagerie médicale se montre encore peu fiable dans le diagnostic de la maladie, car l’importance des lésions révélées par ce biais n’est que rarement proportionnelle aux signes cliniques et à l’inconfort ou aux douleurs ressenties par le patient.

Des analyses de sang peuvent être pratiquées dans le cadre du diagnostic de cette pathologie, non pas pour la caractériser, puisqu’aucun test sanguin ne permet aujourd'hui de détecter l’arthrose, mais pour écarter d’autres causes possibles aux troubles articulaires du patient, telles que la polyarthrite rhumatoïde.

Dans le même objectif, une ponction du liquide synovial, lorsque les articulations sont enflées, permet de différencier de possibles infections ou maladies articulaires, comme la goutte, de l’arthrose.

Atténuer les effets de l’arthrose chez les personnes âgées

S’il n’est pas possible de guérir l’arthrose, à moins d’une opération chirurgicale permettant la pose d’une prothèse, il est envisageable d’en diminuer les symptômes, parfois très invalidants.

Les médicaments antidouleurs (antalgiques et anti-inflammatoires) peuvent aider la personne âgée atteinte d’arthrose à conserver une bonne qualité de vie en contrôlant la douleur engendrée par l’inflammation de ses articulations.

Lorsque les antalgiques classiques ne suffisent pas, des médicaments plus forts peuvent être prescrits (Tramadol, opiacés, etc.), après évaluation de la balance entre leurs bénéfices et leurs effets secondaires, parfois mal tolérés.

Pour les personnes souhaitant éviter les solutions médicamenteuses, ou compléter leur traitement médical, il est conseillé de pratiquer une activité sportive régulière qui favorise la circulation du liquide articulaire et atténue les frottements inflammatoires.

Chez les personnes âgées, l’aquagym, la marche ou le Pilates font des activités douces de choix, qui permettent à la fois d’alléger les symptômes de l’arthrose et d’entretenir la mobilité.

Le maintien d’un poids de forme et l’apport suffisant de minéraux et de vitamines permettent aussi de réduire les douleurs et d’éviter les aggravations des symptômes à long terme.

D'autres types de soin de rééducation (kinésithérapie) et de médecine douce (acupuncture, eaux thermales, etc.) se montrent aussi remarquablement efficaces pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées atteintes d’arthrose.

Lorsque les médicaments ne sont pas efficaces, une chirurgie peut-être proposée selon l’état de santé général de la personne âgée pour remplacer l’articulation atteinte par une prothèse, notamment lorsque l’arthrose est susceptible de conduire à un handicap.

L’arthrose n’est pas une fatalité, et il existe des solutions variées pour en gérer efficacement les symptômes chez les seniors et éviter que la maladie ne devienne invalidante.

La prévention demeure un aspect important de la lutte contre les troubles articulaires, et le maintien d’une bonne hygiène de vie participe grandement à la santé du cartilage et des articulations à long terme.

SOURCE : https://www.adiam.net/



Articles récents

1 commentaire

  • Climathag

    Друзья, привет!

    Монтаж, установка и обслуживание климатической техники. Интернет магазин кондиционеров, заказать установку кондиционера на выгодных условиях можно у нас. Поможем выбрать кондиционер

    монтаж кондиционеров

Laissez un commentaire