Qui sommes-nous ?

Laura et Geoffrey, à votre service depuis 2017. L'idée de ce site est tout simple : vous aider à lutter contre les douleurs de genoux.

couple souriant bali

Bon, pour résumer :

  • Geoffrey est l'expert en douleur de genoux, et le responsable produit dénichant les solutions pour vous soulager.

  • Laura est la motivée pleine de bonnes idées de l'équipe, qui gère la communication, le design, la logistique, l'administratif, le marketing, bref tout ce qui ne touche pas directement aux douleurs de genou, dont elle a été relativement épargnée jusqu'ici ("La chance !" dit Geoffrey).

Soulager, améliorer, protéger

L'idée n'est pas ici de soigner, mais de prendre soin de la principale articulation de notre corps : soulager dans l'immédiat, améliorer durablement, protéger. Nos rotules sont soumises à rude épreuve pour un tas de raisons : activité physique, traumatisme, usure liée à l'âge, surpoids, problèmes de posture, alimentation inadaptée, maladies, dégénérescences ou infections... Il existe cent causes possibles, et cent façons d'y remédier.

femme genoux douloureux assise sur pierres

Il se dit qu'un quart des personnes souffrent du genou. Mais dans la réalité, la plupart d'entre nous sommes ou avons déjà été concernés. Les publications plus ou moins fiables sur Internet se multiplient, parfois contradictoires. Il est difficile de s'y retrouver. Au plus fort des douleurs, il n'est pas aisé de trouver un site didactique proposant des solutions simples et directement applicables. Nous nous sommes immergés dans le sujet, scrutant la moindre publication scientifique, démêlant le vrai du faux, expérimentant, pour aujourd'hui être en mesure de vous aider.

Nous ne prétendons en aucun cas nous substituer au corps médical. La première action à entreprendre en cas de douleur du genou est de courir (aïe) voir votre médecin, qui vous orientera vers le spécialiste adéquat.

Notre expérience avec les douleurs de genoux

Notre légitimité, nous la tirons de notre expérience, enfin surtout de celle de Geoffrey : 

Il semble que j'ai toujours eu des faiblesses au niveau des genoux. Déjà à l'âge de 10 ans, le docteur me prescrivait des médicaments pour des douleurs récurrentes. Quinze ans plus tard, je connus mes premières vraies douleurs peu après le début de ma carrière de cyclotouriste. Je m'étais mis dans la tête de gagner Istanbul à vélo depuis Paris. Un pari réussi en 2 mois, mais dans la douleur, entrecoupé de plusieurs jours de repos. Je ne sais si ce fut le baume du tigre, que j'appliquais soigneusement sur les tendons des biceps fémoraux, qui me permit de ne pas abandonner.

Je développais ensuite une passion pour la course à pied. Après plusieurs petites courses et un entraînement intensif de plusieurs mois sur les quais en béton de Rouen, j'étais fin prêt pour le grand défi : le semi-marathon de Paris.

coureur de marathon au depart

J'accomplis un temps honorable (1h38'09'') pour une première. Ce jour-là, je me lançais naturellement le prochain but, celui du marathon tout court. Mais ce que je ne savais pas encore, c'est que mes genoux allaient se rappeler à mon douloureux souvenir. De nouvelles chaussures, des semelles orthopédiques n'y firent rien. Quelques semaines plus tard, j'étais incapable de courir plus de 10 min sans douleur au genou gauche. Avais-je trop forcé ? Était-ce plutôt à cause de plusieurs chocs, dont un particulièrement violent contre une pierre sur le GR 20 en Corse ?

Mon médecin m'envoya chez le chirurgien orthopédique, qui diagnostiqua une fissure du ménisque. Allez hop, sur le billard, chirurgie ambulatoire, on m'aspira un tiers du ménisque, et j'étais censé recourir comme un lapin quelques semaines plus tard.

operation du genou ménisque chirurgie ambulatoire

À vrai dire, la récupération se passait plutôt bien, avant une marche un peu plus longue que les autres, qui m'infligea d'intenses souffrances. Je dus reprendre les béquilles. Je visitais même le château de Chenonceau en fauteuil roulant. J'essayais plusieurs solutions, comme par exemple l'idée parentale d'appliquer un cataplasme d'argile chaque nuit, sans vraiment de succès.

Ce qui me sauva, ce fut l'abandon des béquilles, et la remusculation progressive de ma jambe. Par la natation principalement, puis par le vélo. Voilà notamment pourquoi nous conseillons la stimulation et les exercices de musculation. Une infiltration me permit de ne pas louper une randonnée prévue de longue date en Italie. Mais je ne pus jamais reprendre la course : les douleurs revenaient.

Entre temps, un accident de scooter à Bali m'entailla sévèrement le genou droit.

accident jambe bandage genou

Quelques années plus tard, les douleurs revinrent en force après un mois de CrossFit. Satanés genoux, me laisseraient-ils donc tranquille ? Les médecins me diagnostiquèrent une chondropathie rotulienne. Je dus abandonner à nouveau tout sport, même la bicyclette pour aller au travail, qui de toute évidence était trop petite. Mais pour rien au monde, je ne souhaitais me faire opérer à nouveau. Je visitais plusieurs spécialistes, sans succès.

Au passage, j'ai constaté que nombre d'entre eux (comme les chirurgiens) se focalisent uniquement sur soigner la conséquence, sans s'intéresser à la cause. Si cette dernière n'est pas éliminée, les douleurs réapparaîtront.

Un jeune kinésithérapeute ostéopathe observa plusieurs entorses des chevilles mal soignées durant mon adolescence. Mais les exercices préconisés ne donnaient presque pas de résultats. Je décidais de prendre les choses en main, et en 6 mois je réussis à venir à bout de ma chondropathie rotulienne, avec notamment de longues courses dans l'eau pour remuscler la jambe.

À présent, mes articulations me donnent du répit, même si les douleurs reviennent parfois en cas de sollicitation trop importante. Si je ne mets en pas en place certaines contre-mesures, la chondropathie rotulienne se transformera en arthrose. Alors je peux vous garantir que je prends soin de mes genoux chéris.

Le genou est l'articulation la plus complexe et la plus fragile de notre corps. Je l'ai appris à mes dépens, mais j'ai également constaté que j'étais loin d'être le seul. Il y a un contraste entre la quantité de personnes atteintes de douleurs aux genoux, et le peu de solutions pour y remédier. D'où l'idée de fonder knees.fr. Avec une vision à long terme : continuer à me former pour devenir un spécialiste du genou, dans le but d'aider le maximum de personnes à moins souffrir, en offrant les informations et produits les plus efficaces du marché.»

Notre but : vous aider

Notre idée est d'associer :

  • Pédagogie
  • Exercices simples à réaliser
  • Équipements spécialisés
  • Conseils de professionnels

Ce que nous souhaitons du fond du cœur ? Que vous alliez mieux ! Envoyez-nous vos photos en train de gambader à nouveau dans les prairies.

Et pour finir sur une note humoristique, car il est prouvé que le cerveau y est pour beaucoup dans nos douleurs des genoux, voici une petite énigme du cher Roland Magdane :

« Si les genoux se pliaient dans l'autre sens, à quoi ressembleraient les chaises? »