Que faire en cas de douleurs aux genoux ?

Que faire en cas de douleurs aux genoux ?

La douleur de genou - ou gonalgie - est vite arrivée. La difficulté réside dans le fait que les causes peuvent être multiples et complexes à identifier. Néanmoins, quelques grandes lignes se dessinent. Voici les bonnes attitudes à adopter.

Je consulte un médecin

En cas de traumatisme grave, de douleurs très intenses, de fièvre, filez immédiatement aux urgences. Pour le reste, si la douleur ne disparaît pas au bout de trois jours, rendez visite à votre médecin traitant, c'est la base pour poser un diagnostic et vous orienter vers le spécialiste adéquat.

Parallèlement vous pouvez également consulter un ostéopathe / kinésithérapeute, qui avec une approche du corps plus globale, sera éventuellement plus à même d'identifier la cause, surtout si elle est mécanique et due à un déséquilibre.

Les maux du genou sont tellement nombreux que sauf cas spécifique, vous aurez bien du mal à identifier la racine du mal tout(e) seul(e). Le plus tôt sera le mieux, car le traitement diffère selon la pathologie. Faites-vous aider par des professionnels avant que la situation n'empire.

Je soulage à l'aide de quelques gestes simples

Quelques principes de base permettent de soulager dans l'immédiat, encore une fois cela dépend des cas :

  • Si la douleur du mouvement est insupportable, mettre la jambe au repos, et la surélever légèrement avec un coussin.
  • Si vous constatez un gonflement (œdème), vous pouvez enrouler le genou dans un bandage pas trop serré pour tenter de le faire diminuer.
  • Si vous constatez une inflammation, appliquer une poche de glace par sessions répétées de 15 minutes maximum. Le froid est un anti-inflammatoire naturel. Plus d'informations ici.
  • Appliquer un patch anti-douleur.
  • Prendre un bain chaud (à éviter en cas d'inflammation) pour décontracter les muscles et améliorer la circulation sanguine.

Glace froid genou

Je suis bien dans ma peau

Lorsqu'on vous dit que tout joue dans la longue lutte pour guérir des genoux ! Cette étude démontre l'origine psychosomatique des douleurs, surtout en cas de dépression.

Certes, la santé mentale est un facteur sur lequel il est difficile d'influencer. Mais cette information vaut son pesant d'or. Au moment de soigner les douleurs de genoux, une approche globale sera plus efficace qu'une approche locale. 

Je porte une attelle

Une attelle - autrement appelée genouillère ou orthèse - peut avoir de multiples fonctions : maintenir, soulager, protéger, compresser, aider à récupérer ou à la reprise sportive, prévenir...

Attention, une attelle ne doit jamais être trop serrée.

 

Attelle genou

Strap genou

Je protège mes genoux

On a tendance à protéger excessivement ses genoux en cas de douleur, et à les exposer excessivement une fois la crise passée. Prenez l'habitude de continuellement ménager vos articulations, cela aidera grandement à la réduction des douleurs.

Un truc tout bête, pour le travail à genoux au sol, utilisez une petite planche protectrice. Pour faire du roller ou du patin à glace, mettez des protège-genoux. Pour une activité physique, portez une attelle. Le moindre traumatisme est susceptible d'empirer la situation.

Bricolage genoux

J'opte pour les médecines douces

La prise sur le long terme de médicaments, notamment d'anti-inflammatoires, fait plus de mal que de bien à votre corps : l'efficacité diminue, cela occasionne des effets secondaires... Pourquoi dans ce cas ne pas envisager les médecines douces pour soulager ? Attention, ces dernières ont de nombreux détracteurs, le meilleur reste donc de tester avant de juger.

Je pense en premier lieu à l'acupuncture, vieille de 5000 ans, et ses aiguilles dans le but de restaurer le flux d'énergie. La grande spécialité de l'acupuncture est le traitement de la douleur. La bonne nouvelle est qu'en France, l'acupuncture est réservée aux professionnels de santé, contrairement à d'autres pays ou n'importe qui peut s'improviser acupuncteur. Vous pouvez également essayer sa petite sœur, l'acupressure, avec pression des doigts sur des points bien précis.

Ensuite vient le yoga, qui renforce la stabilité des genoux. Il faut toutefois prendre quelques précautions. Dans la fameuse posture du guerrier par exemple, le genou ne doit pas passer devant la cheville, ni partir sur l'intérieur ou l'extérieur / cela forcerait inutilement sur votre rotule ou vos ménisques.

Yoga pour genoux fragiles

Très important : être à l'écoute de son corps durant la pratique. Si une posture est douloureuse, c'est qu'elle est inappropriée, stoppez-là immédiatement. Privilégiez les cours en petit groupe aux vidéos YouTube sans accompagnement. Le Bikram yoga (qui se pratique dans une pièce humide et chauffée à 40,6 °C) serait spécialement recommandé pour les genoux ; attention, à éviter en cas de risque cardiovasculaire.

Vous pouvez également regarder vers :

  • L'Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne
  • La réflexologie plantaire
  • Le tai chi (une étude a prouvé que le tai chi réduit les douleurs en cas d'arthrose du genou) ou le qi gong
  • Les plantes (phytothérapie, huiles essentielles...)
  • Les cataplasmes d'argile (surtout en cas de tendinite)
  • Les cures thermales
  • La chiropraxie
  • La mésothérapie
  • La méthode Pilates
  • L'oligothérapie
  • etc.

On peut également mentionner la cryothérapie (3 minutes à -110 °C), même si ce n'est pas une médecine douce. Certaines personnes ne jurent que par elle, d'autres dénoncent un business très lucratif sans réglementation. 

À retenir

Comme vous pouvez le voir, les solutions sont nombreuses pour apaiser les douleurs du genou. Essayez celles qui vous parlent le plus, mais toujours en douceur. Soyez responsables avec vos genoux, ou vous risquez bien d'empirer la situation.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés