Ces plantes miracles pour les douleurs de genoux

Cartilage et Arthrose, Chaud et froid, Ligaments et Entorses, Sport, Tendons -

Ces plantes miracles pour les douleurs de genoux

Arthrose, arthrite, ... Les douleurs aux genoux peuvent vite devenir un enfer, et vous empêcher de vivre normalement. La médecine moderne propose des solutions qui ne conviennent pas forcément à tout le monde. De plus en plus de personnes se tournent vers des méthodes alternatives, et en particulier les plantes médicinales.

Depuis la nuit des temps, l'être humain a cherché des solutions pour devenir plus fort, courir plus vite - ou simplement se sentir fort et en bonne santé. Au fil des millénaires (et des empoisonnements), les effets bénéfiques des plantes pour améliorer la santé ont été découvert.

"Le meilleur médecin est la nature : elle guérit les trois quarts des maladies et ne dit jamais de mal de ses confrères." - Louis Pasteur

Concrètement, pour les genoux, certains remèdes naturels possèdent des propriétés :

  • thérapeutiques
  • anti-douleurs
  • anti-inflammatoires
  • pour accélérer la guérison des blessures
  • pour protéger le cartilage
  • pour rester en bonne santé
  • et même pour atténuer les effets secondaires des médicaments

Avec notre rythme actuel et nos modes de vie déséquilibrés, ces compléments alimentaires provenant des plantes s'avèrent indispensables. L'avantage est que ces herbes ont fait leurs preuves par leur longue histoire d'utilisation.

Quelles plantes pour les douleurs de genoux ?

Peut-on utiliser des plantes sans danger ?

Tout au long de l'histoire de l'humanité, les plantes ont été utilisées pour traiter les maladies, promouvoir la santé et fournir de la nourriture. Après des milliers d'années d'utilisation sur l'homme dans le monde entier, la plupart des interactions sont bien connues et documentées. D'ailleurs les effets secondaires sont beaucoup moins fréquents pour les plantes que pour les traitements médicamenteux.

La plupart des plantes que nous allons citer sont utilisées par des civilisations millénaires, telles que la médecine traditionnelle chinoise ou indienne (Ayurvéda). Elles proviennent d'Afrique, d'Amazonie, et de tous les continents. Elle étaient utilisées par les Égyptiens antiques, les Grecs, les druides celtes, les Incas, ou les aborigènes d'Australie. La connaissance des herbes médicinales s'est transmise de génération en génération. D'ailleurs, de très nombreux principes actifs des médicaments actuels proviennent de ces plantes sacrées.

La phytothérapie / herboristerie est un pilier important de la santé. Elle est actuellement utilisée par des milliards d'individus dans le monde entier (80 % de la population mondiale selon l'OMS). Certains doutes subsistent dans l'inconscient collectif au sujet des plantes, quant à leur toxicité et leur efficacité. Surtout que les preuves scientifiques (modernes) sont parfois minces. Dans tous les cas, obtenez l'accord de votre médecin ainsi que de votre herboriste avant d'utiliser les plantes citées ci-dessous, pour éviter les interactions avec votre traitement.

Solutions douleurs genoux

Thé vert

Thé vert genoux

Le thé vert est l'une des boissons les plus populaires au monde. Certains l'utilisent depuis longtemps pour réduire l'inflammation dans le corps, notamment l'arthrite. L'idéal est de prendre un thé sous forme de boisson, mais on peut également trouver des comprimés ou des gélules.

Pour la consommation de thé, nous conseillons l’infusion en vrac dans une théière chinoise ou japonaise de style traditionnel, afin de joindre l’utile à l'agréable.

Plusieurs études ont été menées et avancent un potentiel bienfait sur :

  • la prévention / le contrôle de l'arthrose [1]
  • l'arthrite auto-immune, en modulant les événements immunitaires liés à la maladie [2]

Aloe vera

Aloe vera genoux

On ne compte plus les bienfaits curatifs et thérapeutiques de l'aloe vera. C'est une plante extrêmement populaire pour ses utilisations cosmétiques et dermatologiques. Personnellement, j'ai un pot qui pousse sur ma terrasse. Ce que j'ai appris récemment toutefois, c'est que l'aloe est appliqué localement depuis des siècles pour apaiser les articulations douloureuses, en particulier l'arthrose.

On lui prête des propriétés anti-inflammatoires, efficaces pour traiter les douleurs musculaires et articulaires. On la trouve sous de multiples formes, la plus populaire étant le gel.

Les preuves scientifiques de son efficacité restent toutefois anecdotiques et proviennent de petites études [3]. Les avantages perçus de la prescription de l'aloe vera pour l'arthrose sont doubles :

  • agent anti-inflammatoire
  • prophylactique pour lutter contre les effets irritants gastro-intestinaux des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Eucalyptus

Eucalyptus genoux

Il s'agit d'une plante largement répandue. De nombreux médicaments utilisent les principes actifs de l'eucalyptus, notamment topiques. On peut également trouver des gélules, de la poudre, de l'huile essentielle... ou encore l'idéal : aller soi-même cueillir quelques feuilles ! Personnellement, j'utilise les feuilles en infusion pour les maux de gorge. Assurez-vous que l'arbre ne soit pas à proximité d'une route avec beaucoup de circulation.

Les feuilles d'eucalyptus contiennent des tanins, connus pour réduire le gonflement et la douleur causés par l'arthrite. L'utilisation d'un coussin chauffant permet de maximiser les effets de l'eucalyptus sur l'articulation gonflée.

Coussin Chauffant pour Genou

  • L'huile essentielle d'eucalyptus citronné est particulièrement recommandée contre l'arthrite.
  • L'eucalyptol atténue les réactions d'inflammation et de douleur de l'arthrite goutteuse chez les souris [4]
    • L'eucalyptus est traditionnellement utilisé par les Aborigènes d'Australie pour le traitement de conditions inflammatoires [5] et la polyarthrite rhumatoïde [6].

    Attention au risque allergique avec l'eucalyptus, mieux vaut tester une mini-dose en premier lieu, puis attendre un jour ou deux. De plus, l'eucalyptus a une toxicité non négligeable pour l'être humain.

    Boswellia / Shallaki (Boswellia Serrata)

      Boswellia

      Le boswellia est un arbuste loué pour ses actions anti-inflammatoires. On l'appelle "l'encens indien". D'ailleurs sa résine est l'encens brûlé dans nos églises. On pense que cette plante agit en bloquant les substances qui attaquent les articulations saines dans les maladies auto-immunes.

      Le boswellia est un puissant anti-inflammatoire et analgésique reconnu au niveau des articulations, pour les affections suivantes :

      • arthrose [7][8]
      • arthrite [9]
      • rhumatismes non infectieux

      Les études sont nombreuses sur le boswellia. On dit qu'il n'est vraiment efficace qu'associée avec d'autres plantes, telles que :

      • curcuma
      • gingembre
      • harpagophyton
      • cassis

      Le boswellia élimine la stagnation, détoxifie les articulations, améliore la circulation sanguine et diminue les lésions du cartilage. Il peut également réduire le gonflement et la douleur, ainsi qu'améliorer la mobilité (diminuer la raideur [10]) et la force des articulations. Il s'agit d'une bonne alternative aux médicaments anti-inflammatoires contre la douleur, les effets secondaires en moins (sauf de potentiellement réduire l'appétit sur le long terme).

      Il peut être utilisé en poudre, capsules ou comprimés, 2 à 3 fois par jour.

      Un cousin d'Afrique, le Boswellia dalzielii, déjà connu pour soigner les rhumatismes, semble également avoir des propriétés anti-inflammatoires et anti-arthritiques intéressantes[11].

      Griffe de chat / Liane du Pérou (Uncaria tomentosa)

      Griffe de chat genoux

      La griffe de chat est une liane utilisée depuis des siècles par les tribus d’Amazonie péruvienne pour soulager les douleurs, notamment articulaires. Son utilisation remonterait à la civilisation inca. Traditionnellement, elle s'utilise pour renforcer le système immunitaire.

      Les pouvoirs immunitaires de la griffe de chat sont réputés en cas d'arthrite. Toutefois, mal utilisée elle peut éventuellement surstimuler le système immunitaire et aggraver les douleurs arthritiques.

      Elle peut réduire le gonflement et la douleur des articulations pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde[12], ou d'arthrose [13]. Elle est également citée comment anti-inflammatoire[14].

      Gingembre (Zingiber officinale)

      Gingembre

      Le gingembre est une excellent épice pour la cuisine asiatique, mais il est ô combien renommé pour ses vertus thérapeutiquesLes mêmes composés qui donnent au gingembre sa forte saveur ont également des propriétés anti-inflammatoires.

      En médecine chinoise, le gingembre est utilisé pour augmenter la circulation sanguine, ce qui apporte de la chaleur et des propriétés curatives à la zone affectée. Sa consommation régulière est extrêmement bénéfique pour améliorer la digestion et détoxifier l'ensemble de l'organisme.

      Les puissants effets anti-arthritiques des extraits contenant du gingérol ont été démontrés, notamment pour la polyarthrite rhumatoïde [15][16].

      Le massage à l'huile de gingembre est reconnu pour soulager et améliorer les activités de la vie quotidienne chez les patients souffrant d'arthrose du genou (gonarthrose)[17]. Il en est de même pour l'ingestion de poudre de gingembre [18].

      D'ailleurs nous conseillons le bain chaud au gingembre en cas de blessure au genou.

      Ashwagandha / Ginseng indien (Withania somnifera)

      Ashwagandha genoux

      L'ashwagandha est une plante anti-arthritique, combinant anti-inflammatoires et puissants antalgiques. Elle sert également à obtenir un sommeil réparateur, à renforcer l'immunité et à améliorer les niveaux d'énergie (messieurs, le sens sanskrit du mot ashwagandha se traduit par "transmet la force d'un étalon"...)

      On recommande l'ashwagandha pour :

      • Les douleurs et gènes au niveau du genou [19]
      • L'arthrose [20] : des effets anti-inflammatoires directs, statistiquement significatifs, ont été montré sur le cartilage, en association avec la glucosamine [21]
      • Posologie recommandée : sous forme de poudre, 5 g par jour pendant des périodes de 3 à 4 semaines.
      • Contre-indications : pendant la grossesse, ou associé à des barbituriques / sédatifs / anxiolytiques.
      • Où la trouver ? Dans votre épicerie bio, ou ici par exemple Sevenhills Wholefoods Poudre D'Ashwagandha Bio 500g

      Curcuma (Curcuma longa)

      Curcuma genoux

      Le curcuma est un petit tubercule ocre, considérée en Inde comme une plante extraordinaire depuis plusieurs millénaires. Ce n'est pas un hasard si elle est très présente dans la nourriture asiatique : c'est le curcuma qui offre sa couleur jaune et son caractère au curry. En Inde, les épices ne sont pas seulement utilisée pour leur parfum, mais également pour des raisons thérapeutiques.

      Il est de plus en plus populaire à travers le monde. Déjà en Europe, des traces de son utilisation remontent à il y a 700 ans.

      Le curcuma est utilisé comme :

      • anti-inflammatoire
      • détoxifiant
      • antioxydant
      • antibiotique
      • antiseptique
      • anticancéreux

      Il a démontré son efficacité pour :

      • l'arthrose : amélioration de la douleur, la raideur et de la fonctionnalité, avec des effets similaires aux anti-inflammatoires non stéroïdiens, et potentiellement à la glucosamine [22]
      • l'arthrite [23], notamment la polyarthrite rhumatoïde.
      • soulager la douleur au genou après une activité physique, et améliorer la fonction articulaire chez les adultes non arthritiques [24]

      La curcumine, le principe actif du curcuma, est utilisée en médecine conventionnelle depuis des années. Contrairement à d'autres types de plantes, il semblerait que le curcuma est plus efficace lorsqu'il est administré par voix orale.

      Le curcuma se trouve facilement sous forme de poudre. Il est souvent bouilli dans du lait, lorsqu'il est pris par voie orale. De plus en plus de magasins diététiques ou de supermarchés proposent directement les tubercules entiers. Perso, j'en croque un morceau avant chaque repas.

      Attention aux interactions avec :

      • les médicaments contre le diabète
      • les médicaments contre l'acidité gastrique
      • les anticoagulants.

      Saule (Salix alba)

      Saule genoux

        On l'appelle le saule blanc, saule commun, saule argenté, osier blanc, ou saule vivier. L'utilisation de l'écorce de saule est l'un des plus anciens traitements anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique. À l'époque d'Hippocrate, les Grecs mâchaient de l'écorce de saule pour aider à traiter leurs conditions inflammatoires.

        La salicyline est tout simplement le principe actif de l'aspirineDes études ont indiqué que cette plante pouvait soulager les douleurs articulaires liées à l'arthrose [25], en particulier dans les genoux, le dos, les hanches et le cou.

        Le saule s'absorbe en infusion ou par comprimé. Attention à la surdose qui peut provoquer des éruptions cutanées et d'autres formes d'inflammation. Attention également à l'interaction avec des anticoagulants, ou si vous êtes allergique à l'aspirine.

        Vigne du tonnerre divin / Lei gong teng (Tripterygium wilfordii

        La vigne du tonnerre divin est l'une des plus anciennes plantes utilisées dans la médecine chinoise. Les extraits de racines sont connus pour contrôler le système immunitaire. Cela en fait un traitement alternatif possible pour les maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde [26]

        Il est préférable de l'appliquer directement sur la peau. Attention, car le reste de la plante peut être toxique. L'utilisation sur le long terme est déconseillée.

        Fruit de la passion / Grenadille (Passiflora edulis)

        Fruit de la passion

        L'extrait de peau de fruit de la passion (violet) a des effets bénéfiques sur douleur, la raideur et la fonction physique en cas d'arthrose du genou [27]

        Il s'agit d'un complément alimentaire riche en flavonoïdes, aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

        Triphala

        Triphala genoux

        Le triphala n'est pas une plante, mais une combinaison légendaire de 3 plantes ayurvédiques indiennes : trois fruits, amalaki, haritaki, et bibhitaki, pris sous forme de poudre.

        Cette formule à base de plantes est l'une des meilleures formules de détoxication et de rajeunissement pour tout le corps. On l'utilise depuis des millénaires, c'est bien la preuve de son efficacité.

        Une étude incluant plusieurs plantes ayuvédiques (AshwagandharishtaBalarishta, Dashmoolarishta et Triphala)[28] a révélé leur potentiel à :

        • freiner la synovite (inflammation de la membrane synoviale)
        • atténuer la dégénérescence du cartilage
        • réduire le stress oxydatif, ainsi que les caractéristiques de l'arthrose.

        Le triphala est aussi envisagé pour la polyarthrite rhumatoïde, pour le traitement des troubles inflammatoires[29] et pour limiter la dégradation des os et du cartilage[30].

        L'indéniable effet anti-inflammatoire du triphala peut également être utilisé pour combattre la goutte.[31]

        • Posologie : 1/2 ou 1 petite cuillère le soir avant le coucher avec un peu d'eau chaude.

        Voici les 3 plantes inclues dans le triphala :

        Amla / Amalaki (Phyllanthus emblica)

        C'est un fruit acide, qui contient un niveau incroyable d'antioxydants. Il est traditionnellement utilisé pour équilibrer le système digestif. Il agit comme un anti-inflammatoire, immunomodulateur et analgésique naturel.

        Haritaki (Terminalia chebula)

        L'haritaki est un fruit amer, connu pour ses effets stimulants sur le système digestif, et qui aide à réguler la fonction intestinale.

        Bibhitaki (Terminalia bellirica)

        Le Bibhitaki a une action anti-inflammatoire. C'est un tonique pour les poumons et le foie. Il contient également de l'huile linoléique, un acide gras important.

        Tamarinier (Tamarindus indica)

        Tamarin

        Le tamarinier joue un rôle fondamental dans la médecine traditionnelle pour lutter contre l'inflammation chronique.

        Le tamarinier est considéré comme l'une des plantes les plus importantes pour le traitement des douleurs corporelles liées au système musculo-squelettique. Toutes les parties, y compris l'écorce de la tige, les racines, les feuilles, les fruits (le fameux tamarin) et les graines, présentent des effets anti-inflammatoires et analgésiques significatifs. Son utilisation est donc recommandée pour l'arthrose et l'arthrite.[32]

        D'après une autre étude[33], l'association de graines de tamarinier avec du curcuma :

        • apporte un soulagement substantiel de la douleur au genou après une activité physique.
        • améliore la fonction articulaire chez les adultes non arthritiques ou arthrosiques.
        • ne présente pas d'effet indésirable majeur.

        Sans compter sur les capacités de l'extrait de graines de tamarin à stopper la dégradation du cartilage et des os due à l'arthrite.[34] Une plante miracle, vous dit-on !

        Reine-des-prés (Filipendula ulmaria)

        Reine-des-prés genoux

        Voici une plante de de la pharmacopée française, que nous conseillons de placer dans votre jardin. La reine-des-près contient les fameux salicylates, qui peuvent comme pour le saule être utilisés pour fabriquer de l'aspirine.

        Les sommités fleuries ont des vertus cicatrisantes, anti-douleurs et anti-inflammatoires [35]. Les feuilles contiennent des agents antirhumatismaux.

        En conjugaison avec la camomille et le saule, la reine-des-prés a montré[36] :

        • des améliorations de la fonction articulaire mécanique.
        • une réduction des douleurs lors du mouvement au genou, et le mal au dos.

        Harpagophyton / Griffe du diable (Harpagophytum procumbens)

        Harpagophyton genoux

        Voilà une plante victime de son succès, ayant fait l'objet de nombreuses recherches. L'harpagophyton est une plante originaire du sud de l'Afrique, au surnom de "griffe du diable". Ses racines tubéreuses sont réputées pour réduire douleurs et inflammations.

        Il existe un nombre incroyable d'études sur cette plante, nous n'allons en citer que deux.

        Pour la polyarthrite rhumatoïde, la recherche montre des améliorations en termes de douleur et de raideur[37] aux genoux.

        Pour l'inflammation du genou[38], de très bons résultats ont été obtenus en combinant l'harpagophyton aux bienfaits de l'ortie Urtica dioica L. et de l'églantier (Rosa canina L).

        • Contre-indications : attention au mélange avec anti-inflammatoires non stéroïdiens, grossesse, et troubles cardiovasculaires.
        • Où le trouver ? Il est très prisé des laboratoires pharmaceutiques (c'est bon signe), donc vendu en gélules chez votre pharmacien. Personnellement, je fais des décoctions de racine séchée pour ma chondropathie, que l'on trouve chez l'herboriste (à bouillir pendant 8 min).

        Cassis (Ribes nigrum)

        Cassis genoux

        Un petit sirop de cassis dans votre kir ou votre Guinness ? Bien vous en prendrait ! Le cassis est non seulement délicieux, il affiche des vertus reconnues :

        • anti-inflammatoire
        • anti-douleurs arthrosiques
        • nettoie et renforce le cartilage
        • améliore l'élasticité des articulations
        • atténue les dommages musculaires[39]
        • potentiellement augmente les niveaux de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique[40]

        Si la huile de pépins de cassis est en vogue, si les feuilles du cassissier brillent par leurs propriétés antirhumatismales, ce sont les bourgeons de cassis qui remportent tous les suffrages. La gemmothérapie est l'utilisation des bourgeons pour soigner.

        • Posologie : 10 à 15 gouttes de macérât de bourgeons de cassis, effet attendu au bout d'1 mois ou 2.

        Radis noir

        Radis noir genoux

        Le radis noir apporte du soufre. Il est l'ami de la régénérescence des cartilages, très conseillé en cas d'arthrose.

        Posologie :

        • En crudité, 3 à 4 fois par semaine
        • Une ampoule par jour de radis noir Superdiet, dans un grand verre d'eau, à jeun.

        Guggulu / myrrhe indienne (Commiphora wightii ou Commiphora mukul)

        Guggulu

        Le guggulu a certes un nom rigolo, qui se traduit en sanskrit comme "celui qui protège contre maladie". Autre plante phare de l'ayurvéda, il équilibre l'ensemble du corps et aide à éliminer les toxines. On l'utilise notamment contre l'obésité (ennemie bien connue des douleurs de genoux)

        Pour les articulations, la gomme de guggulu :

        • permet le rétablissement après une blessure et une tendinite.
        • renforce les articulations et les muscles
        • soulage la douleur
        • favorise le mouvement
        • pénètre les tissus profonds pour éliminer les blocages
        • améliore la biodisponibilité des nutriments dans les tissus.

        L'association de triphala et de guggulu présente un effet chondroprotecteur, qui inhibe deux enzymes majeures dégradant la matrice du cartilage.[41]

        On utilise le guggulu également contre l'arthrose[42].

        • Posologie : 500 à 1500 mg par jour en poudre, 2 fois par jour, avec de l'eau chaude. La synergie combinée l'action du guggulu et d'autres herbes renforce son efficacité et fait des merveilles pour les douleurs articulaires, ainsi que pour les sportifs souffrant de blessures de surutilisation.
        • Contre-indications : attention en cas de grossesse et de problèmes de thyroïde.

        Autres plantes

        • Guduchi (Tinospora cordifolia) : renforce l'immunité, anti-inflammatoire (bursite, arthrite), blessures
        • Camomille : anti-inflammatoire, syndrome des jambes sans repos
        • Consoude officinale (Symphytum officinale) : anti-inflammatoire, entorses, blessures sportives
        • Arnica (Arnica montana) : analgésique, anti-inflammatoire, entorses, blessures sportives
        • Herbe du tigre (Centella asiatica) : anti-inflammatoire, entorses, blessures sportives
        • Orpin rose, rhodiola, rhodiole, racine d’or (Rhodiola rosea)anti-inflammatoire
        • Viorne obier (Viburnum opulus) : écorce contre le syndrome des jambes sans repos (SJSR)
        • Lavandeanti-douleur, syndrome des jambes sans repos
        • Frêne épineux (Zanthoxylum clava-herculis) : anti-douleur, antirhumatismal, syndrome des jambes sans repos.

        Et bien d'autres encore ! Misez sur la nature pour vous soigner.

        Solutions douleurs genoux

        Références

        • [1] Le thé vert : une nouvelle option pour la prévention ou le contrôle de l'arthrose, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3239363/
        • [2] Le thé vert protège les rats contre l'arthrite auto-immune en modulant les événements immunitaires liés à la maladie, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2693422/
        • [3] L'aloe vera oral comme traitement de l'arthrose : un résumé, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20679979
        • [4] Eucalyptol alleviates inflammation and pain responses in a mouse model of gout arthritis, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31883118
        • [5] Plantes médicinales du peuple aborigène australien Dharawal présentant une activité anti-inflammatoire, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28115968
        • [6] Le potentiel de certaines plantes médicinales australiennes à activité anti-Protéus pour le traitement et la prévention de la polyarthrite rhumatoïde, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26109767
        • [7] Efficacité de la curcumine et de la Boswellia pour l'arthrose du genou : Revue systématique et méta-analyse, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29622343
        • [8] Avantages d'un complément alimentaire contenant du Boswellia serrata et de la bromélaïne pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant d'arthrose : Une étude pilote, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31674795
        • [9] La solubilisation micellaire renforce les activités anti-inflammatoires de la curcumine et des acides boswelliques chez les rats souffrant d'arthrite provoquée par un adjuvant, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30048884
        • [10] Un essai pilote, randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo pour évaluer la sécurité et l'efficacité d'un nouvel extrait de Boswellia serrata dans la gestion de l'arthrose du genou, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30838706
        • [11] Effets anti-inflammatoires et anti-arthritiques de l'extrait méthanolique de l'écorce de la tige de Boswellia dalzielii Hutch (Burseraceae) chez le rat, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29948494
        • [12] Essai randomisé en double aveugle d'un extrait du chimiotype alcaloïde pentacyclique de l'uncaria tomentosa pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11950006
        • [13] Antioxydants et compléments alimentaires anti-inflammatoires pour l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde,   https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20232616
        • [14] Actions anti-inflammatoires de la griffe de chat, https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1046/j.1365-2036.1998.00424.x
        • [15] Effets anti-inflammatoires des huiles essentielles de gingembre (Zingiber officinale Roscoe) dans la polyarthrite rhumatoïde expérimentale https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2213434416300056
        • [16] Zingiber officinale : Une plante potentielle contre la polyarthrite rhumatoïde, https://www.hindawi.com/journals/arthritis/2014/159089/
        • [17] Effets du massage du genou à l'huile de gingembre chez les patients souffrant d'arthrose, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29137696
        • [18] Effet de la supplémentation en gingembre sur les cytokines pro-inflammatoires chez les patients âgés atteints d'arthrose : Résultats d'un essai clinique contrôlé randomisé, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27559855
        • [19] Une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, sur l'efficacité et la tolérabilité des extraits de Withaina somnifera dans les douleurs articulaires du genou, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27647541
        • [20] Une évaluation clinique randomisée et contrôlée par placebo de 32 semaines du RA-11, un médicament ayurvédique, sur l'arthrose des genoux, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17043520
        • [21] La relation entre les effets chondroprotecteurs et anti-inflammatoires de la racine de Withania somnifera et du sulfate de glucosamine sur le cartilage arthrosique humain in vitro https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18697233
        • [22] Efficacité du curcuma pour le traitement de l'arthrose, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26976085
        • [23] Efficacité des extraits de curcuma et de la curcumine pour atténuer les symptômes de l'arthrite articulaire : Une revue systématique et une méta-analyse d'essais cliniques randomisés, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27533649
        • [24] Une combinaison de graines de Tamarindus indica et d'extraits de rhizome de Curcuma longa améliore la fonction articulaire du genou et soulage la douleur chez les adultes non arthritiques après une activité physique, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31337958
        • [25] Extrait d'écorce de saule (Salicis cortex) pour la gonarthrose et la coxarthrose - résultats d'une étude de cohorte avec un groupe témoin, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18815018
        • [26] Une étude systématique sur l'efficacité et la sécurité des préparations de Tripterygium wilfordii utilisées pour la gestion de la polyarthrite rhumatoïde, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29576791
        • [27] La prise orale d'extrait d'écorce de fruit de la passion violet réduit la douleur et la raideur et améliore la fonction physique chez les patients adultes souffrant d'arthrose du genou, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20934601
        • [28] La réduction de l'inflammation synoviale et l'inhibition des métalloprotéases de la matrice expliquent l'activité anti-ostéoarthritique des formulations polyherbées, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29861524
        • [29] L'extrait de Triphala supprime les réponses inflammatoires chez les macrophages RAW 264.7 stimulés par le LPS et chez les rats arthritiques induits par l'adjuvant via l'inhibition de la voie NF-κB., https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27438966
        • [30] Le triphala a un effet anti-arthritique en améliorant la dégradation des os et du cartilage chez les rats arthritiques traités par adjuvantn https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25942351
        • [31] Un potentiel in vivo et in vitro de la formulation ayurvédique indienne à base de plantes Triphala sur l'arthrite goutteuse expérimentale chez la souris, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18065272
        • [32] Potentiel anti-inflammatoire et analgésique du Tamarindus indica : une revue narrative, https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2213422019300800
        • [33] Une combinaison de graines de Tamarindus indica et d'extraits de rhizome de Curcuma longa améliore la fonction articulaire du genou et soulage la douleur chez les adultes non arthritiques après une activité physique, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31337958
        • [34] L'extrait de graine de tamarin (Tamarindus indica) améliore l'arthrite induite par un adjuvant en régulant les médiateurs de la dégénérescence du cartilage/des os, l'inflammation et le stress oxydatif, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26059174
        • [35] Évaluation in vitro et in vivo de la reine des prés (Filipendula ulmaria) comme agent anti-inflammatoire, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27721054
        • [36] Une étude in vivo examinant les effets anti-inflammatoires de la camomille, de la reine des prés et de l'écorce de saule dans une nouvelle boisson fonctionnelle, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24237191
        • [37] Efficacité et innocuité de la griffe du diable chez les patients atteints de rhumatismes généraux, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17886223
        • [38] Une association Rosa canina - Urtica dioica - Harpagophytum réduit significativement les symptômes de la gonarthrite dans une étude randomisée et contrôlée par placebo en double aveugle, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28614869
        • [39] Le nectar de cassis réduit les dommages musculaires et l'inflammation suite à une série de contractions excentriques de haute intensité, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25153307
        • [40] Les anthocyanes de cassis augmentent les niveaux de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique dans les fibroblastes de la peau humaine et chez les rats ovariectomisés, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29659549
        • [41] Activités inhibitrices de l'hyaluronidase et de la collagénase de la formulation à base de plantes triphala guggulu, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17762148
        • [42] Évaluation clinique de Vatari guggulu, Maharasnadi kwatha et Narayan taila dans la gestion de l'arthrose du genou, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28757225


        Articles récents

        Laissez un commentaire