Que faire en cas de kyste de Baker ?

Que faire en cas de kyste de Baker ?

Tout ce qu'il faut savoir sur cette pathologie, et nos conseils pour aller mieux.

Qu'est-ce que le kyste poplité ?

Le kyste poplité ou kyste de Baker est une accumulation de liquide articulaire qui forme un kyste derrière le genou.

Le liquide synovial est le lubrifiant naturel des articulations. Dans certains cas, le genou peut sécréter plus de liquide que nécessaire : c'est l'épanchement de synovie.

Lorsque l'épanchement se produit au niveau de la fosse poplité, qui est la partie arrière du genou, cela forme une petite poche.

Le kyste poplité est généralement bénin. Toutefois, il peut générer gêne et douleur.

Il est plus fréquent après 50 ans. On le trouve parfois chez l'enfant. 

Le médecin traitant est à même d'établir le diagnostic : une boule molle se forme derrière le genou. U
ne échographie peut confirmer.

En cas de grossissement ou de rupture du kyste, il est conseillé de consulter le corps médical au plus vite.

Mer vagues

Quels sont les symptômes d'un kyste de Baker ?

  • Gonflement.
  • Gêne.
  • Douleurs.
  • Diminution de l'amplitude des mouvements.
  • Difficulté à la flexion de la jambe.
  • Fourmillements.

Quelles sont les causes ?

Le kyste de Baker est généralement un problème secondaire, suite à la présence d'une autre maladie du genou.

Les autres causes sont :

  • Facteurs héréditaires.
  • Malformation.
  • Causes psycho-émotionnelles.

Traitement médical du kyste poplité

Le traitement du kyste poplité est celui de la maladie qui est à l’origine de l’épanchement de synovie en excès (l’arthrose par exemple).

Plusieurs traitements médicaux peuvent être prescrits :

  • Anti-douleurs.
  • Anti-inflammatoires.
  • Infiltration, c'est-à-dire une injection intra-articulaire.
  • Ponction articulaire, à l'aide d'une seringue (dans certains cas seulement).

Toutefois les risques de récidive sont élevés, tant que les causes restent présentes.

Une chirurgie peut être envisagée par l'orthopédiste dans certains cas, qui restent rares.

Les traitements naturels pour le kyste de Baker

Il existe d'autres solutions complémentaires pour accompagner le traitement médical, dans le but d'accélérer l'auto-guérison du corps.

Le massage

Un massage doux du genou chaque soir est conseillé, dans le but de :

  • Favoriser la circulation sanguine.
  • Éliminer les toxines.
  • Renforcer l'articulation.

Comme nous l'avons vu, le kyste de Baker est souvent lié à une autre pathologie.

Pour cette raison, le massage de toute l'articulation est bénéfique, et non seulement du kyste.

Fleurs bleues

L'activité physique

Le repos total est déconseillé, sauf si prescrit par le médecin traitant.

L'activité physique modérée permet de stimuler le corps.

Vous pouvez trouver un sport adapté à votre condition, qui ne soit pas douloureux.

Exemples :

  • Natation.
  • Marche.
  • Qi Gong.

La microkiné

Si nous devions sélectionner une thérapie manuelle pour le kyste de Baker, ce serait la microkinésithérapie.

Par des palpations et des stimulations, le praticien remonte aux origines de la maladie.

2 ou 3 séances avec un micro-kinésithérapeute devraient donner des résultats. 

Alimentation

Certains aliments peuvent aider à réduire l'inflammation ou à fortifier les genoux :

  • Graines de tournesols.
  • Fruits de mer.
  • Glucosamine.
  • Huile de lin.

Les causes psychosomatiques

Derrière toute maladie, se cachent des causes émotionnelles.

Un psychothérapeute ou un psychologue peut aider à comprendre l'origine émotionnelle de la maladie.

Une fois le message compris et les blessures émotionnelles pansées, le corps est plus à-même de s'auto-guérir.

L'hirudothérapie

En cas d'épanchement de Baker, l'utilisation de sangsues médicinales a montré des résultats prometteurs.

L'idée est de placer 2 sangsues à l'arrière du genou, et de répéter une fois par semaine.

Les sangsues vont absorber ce dont le corps n'a pas besoin.

Montagne lac

Conclusion

Que faire en cas de kyste de Baker ?

Le kyste poplité est la plupart du temps un effet secondaire bénin, suite à une autre maladie du genou.

Il existe quelques traitements naturels pour aller mieux.

comment avoir moins mal

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés