La microkinésithérapie pour la douleur au genou

La microkinésithérapie pour la douleur au genou

Connaissez-vous cette thérapie aux résultats encourageants ?

Qu'est-ce que la microkinésithérapie ?

La micro-kinésithérapie est une technique de soins, inventée par deux kinésithérapeutes et ostéopathes français dans les années 1980.

Elle est différente de la kinésithérapie, par son approche holistique.

L'objectif est d'éliminer les dysfonctionnements qui provoquent la maladie ou le mal-être chez le patient.

Le micro-kinésithérapeute

Les microkinésithérapeutes sont des médecins et kinés dûment formés à cette pratique complémentaire : 2 ans de formation continue au Centre de Formation à la Microkinésithérapie.

Le micro-kinésithérapeute utilise ses mains, et une technique dite de micropalpation pour détecter l'origine du problème.

Mer

Grâce à de légères stimulations sur des zones spécifiques, il active les mécanismes réparateurs du corps.

La microkinésithérapie se base sur plusieurs principes :

  • Le corps emmagasine des mémoires traumatiques.
  • En stimulant les tissus, il est possible de libérer les somatisations.
  • Ainsi, le corps déclenche des mécanismes d'auto-guérison.

C'est le même principe qu'une psychothérapie, sauf que le microkiné passe directement par le corps pour comprendre les blessures émotionnelles et les libérer.

Cela confirme que les maladies et douleurs ont (entre autres) des causes psychosomatiques.

La micro-kiné ne se substitue pas à la consultation du médecin traitant en cas de douleurs.

Comment se déroule une séance de micro-kiné ?

Une séance débute par un entretien préliminaire, dans le but de comprendre le motif de consultation.

Le thérapeute se renseigne également sur le dossier médical du patient, ses traitements et antécédents.

Les micro-palpations

La séance se pratique en position allongée.

Le microkinésithérapeute entame alors ce que l'on appelle la micropalpation : à l'aide des deux mains, il scanne le corps à la recherche de tensions.

Les micropalpations sont des palpations légères, effectuées en pression, en rotation, etc.

Les mémoires cristallisées ne sont pas toujours situées à l'endroit de la douleur, il convient de les identifier.

Grâce sa manipulation, et en fonction des sensations ressenties dans ses mains, le praticien prend conscience de la désorganisation dans le corps.

Les stimulations

Une fois la cartographie effectuée, le micro-kiné va stimuler en douceur les zones qui en ont besoin.

L'objectif est de libérer le corps des tensions émotionnelles à l'origine de la maladie.

Cela s'effectue par des massages légers.

Le micro-kinésithérapeute ne guérit pas : il aide l'organisme à activer ses capacités naturelles d'auto-guérison.

La séance dure de 30 minutes à 1 heure. Elle se termine par un débriefing et une explication des manipulations effectuées.

Papillon

Qui peut bénéficier d'une séance de microkinésithérapie ?

La micro-kiné peut être bénéfique à tout âge, pour à peu près toutes les affections.

Elle peut même être exercée sur les animaux ! 

Il n'existe pas de contre-indication.

Elle a montré des résultats intéressants pour :

  • Les troubles du sommeil.
  • L’eczéma.
  • Les troubles musculosquelettiques.
  • Le diabète.
  • Les migraines.
  • Les troubles intestinaux.
  • L'insuffisance veineuse.

Il convient de garder à l'esprit que la micro-kinésithérapie est complémentaire à la médecine d'urgence.

Combien de séances ?

Il est difficile d'estimer au préalable le nombre de séances nécessaires. Cela dépend de la maladie.

Il est conseillé d'espacer les séances d'environ 1 mois.

Malgré des résultats encourageants, la micro kiné ne peut pas tout résoudre. Il peut être utile de la combiner avec d'autres thérapies pour obtenir un mieux-être.

Pour quelles pathologies du genou ?

La micro-kiné est indiquée pour les gonalgies suivantes :

  • Tendinite.
  • Douleurs chroniques.
  • Arthrose.
  • Arthrite.
  • Bursite.
  • Rhumatismes.
  • Chondropathie rotulienne.
  • Inflammation chronique.
  • Kyste poplité.
  • Maladie de Sinding-Larsen-Johansson.
  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale.

Couple lac

Conclusion

La microkinésithérapie pour la douleur au genou.

La microkinésithérapie est prometteuse, non seulement pour les douleurs aux genoux, mais pour toutes les maladies.

Par des manipulations, le micro-kiné libère les mémoires émotionnelles qui empêche le corps d'entamer son auto-guérison.

En cas de symptômes persistants, il est conseillé de coupler la microkiné avec une psychothérapie : même si beaucoup de choses passent par le corps, une prise de conscience s'avère parfois nécessaire.

ne plus souffrir que faire

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés