Alimentation et poids : comment réduire les douleurs de genou

Cartilage et Arthrose -

Alimentation et poids : comment réduire les douleurs de genou

Quel rapport entre ce que je mange et mes genoux ? Beaucoup plus que vous ne croyez ! En plus de l'impact sur votre poids, adopter une alimentation saine permettra une meilleure guérison en boostant votre système immunitaire.

 nourriture saine et santé

Une bonne alimentation, une bonne digestion, l'absorption des nutriments et l'élimination des déchets du corps sont aussi importants pour la récupération que l'exercice. Ce point, souvent négligé, est pourtant essentiel dans la lutte contre les douleurs de genou.

L'importance du poids

Si vous êtes en excès de poids, la charge que vos genoux auront à supporter sera conséquente, ce qui à terme pourra les fragiliser. On estime qu'une force d'environ 4 fois votre poids corporel est exercée sur le genou en marchant. Donc une légère perte de poids peut entraîner une nette diminution des douleurs : 500 g de perdus, c'est 2 kg de force équivalente en moins sur vos genoux !

Voyez le graphique ci-dessous pour l'arthrose du genou - ou gonarthrose, le mal du genou de loin le plus répandu chez les plus de 50 ans.

risque de développer de l'arthrose du genou

Traduction :

  • 30% des adultes aux États-Unis avec un poids normal risquent de développer de l'arthrose du genou ;
  • contre 47% pour les personnes en surpoids ;
  • et 61% pour les personnes obèses.

Les douleurs ne sont pas le seul fait de la gravité. Le tissu adipeux perturbe les mécanismes inflammatoires. L'excès de graisse dans le corps augmenterait le risque d'inflammation.

L'importance de l'alimentation

Certains aliments sont susceptibles de réduire ou augmenter l'inflammation, d'autres entraîneraient un déséquilibre acido-basique... Attention, vous trouverez tout et son contraire sur Internet. Si vous souhaitez vraiment améliorer votre nutrition, faites plutôt confiance à une personne qualifiée : diététicien ou nutritionniste.

manger sainement pour lutter contre les douleurs aux genoux

Mon maître à penser sur le sujet est le naturopathe Robert Masson. Son enseignement, peut lui-même se résumer plus ou moins de la façon suivante :

  • Une bonne digestion aide à moins tomber malade (et ça fonctionne, je tombe beaucoup moins malade). Si le corps dépense trop d'énergie dans la digestion, cela se fera au détriment d'autres fonctions telles que le système immunitaire.
  • Pour bien digérer, il faut éviter de trop manger, de grignoter entre les repas, ainsi que certaines combinaisons d'aliments (fruits avec féculents par exemple).
  • L'alimentation doit être naturelle et équilibrée, il faut fuir les régimes alimentaires à la mode.
  • Une alimentation saine se combine avec un sommeil suffisant et une bonne gestion du stress.

Le jeûne pour les inflammations chroniques

Les chercheurs du Mount Sinai Hospital ont prouvé dans une étude d'août 2019 que le jeûne réduit l'inflammation et améliore les maladies inflammatoires chroniques, sans compromettre la réponse immunitaire en cas d'infection aiguë.

Comment jeûner ?

Le professeur Masson recommande une diète au velouté de légumes et pommes de terre, durant une journée sur 15 ou 7 (selon réserves pondérales). Le repos s'imposera le jour de diète.

Quels aliments en cas d'arthrose ?

En ce qui concerne l'arthrose ou autres problèmes de cartilage, M. Masson nous prodigue les conseils alimentaires suivants ; à combiner avec de l'exercice journalier, ainsi qu'un bain tiède 2 fois par semaine aux alg-essences Cosbionat.

Les fruits de mer

Extrait du précieux livre Diététique de l'expérience :

"Les fruits de mer sont des aliments irremplaçables. En effet, nos cartilages sont élaborés par des cellules et enzymes spécialisés. Or ces enzymes ont besoin, pour leur activité, de métaux et métalloïdes. Malheureusement, du fait de l'agriculture intensive et de l'élevage lui aussi intensif, nos aliments sont appauvris en oligoéléments, ceci combiné au stress, à la course contre la montre, au manque de sommeil, conduisent à l'épuisement nerveux générateur d'une fuite rénale excessive d'oligoéléments. Seul l'apport bi ou tri hebdomadaire d'un plateau de fruits de mer variés peut permettre à l'organisme d'assouvir sa faim en oligoéléments et stopper ainsi efficacement l'arthrose."

Le radis noir

"La détoxication hépatobiliaire et l'apport de soufre nécessaire aux cartilages en font le deuxième allié naturel de la régénérescence des cartilages. On conseillera radis noir en crudité, 3 à 4 fois dans la semaine, ou une ampoule par jour de radis noir Superdiet, dans un grand verre d'eau, à jeun."

Les extraits de cartilage

"Terme peut-être impropre mais désignant le chondroïtine sulfate et le glucosamine sulfate. Cos produits sont hautement intéressants dans la maladie arthrosique, mais il ne faut pas moins d'un gramme par jour de chacun des composants précédents. Une marque nous donne des succès réguliers : arthro-confort Valorimer [vous pouvez utiliser notre code parrain aa24580], la qualité du produit nous semble irréfutable."



Articles récents

Laissez un commentaire