Naturopathie : Récupérer d’une blessure ou chirurgie aux genoux

Naturopathie : Récupérer d’une blessure ou chirurgie aux genoux

Aujourd'hui, le témoignage instructif du directeur d'une école de naturopathie, en cas de blessure ou de chirurgie au genou.

Article rédigé par Aziz de l’école Innov’ Naturopathie, que nous remercions pour son témoignage.

"En cas d'intervention chirurgicale, le régime à long terme est tout aussi important pour la santé que la chirurgie elle-même. Il en est de même en cas de traumatisme aux genoux.

Les analgésiques, anti-inflammatoires ou anticoagulants prescrits après une blessure ou une chirurgie peuvent interférer avec certains suppléments de naturopathie.

Nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant.

Mon historique avec les genoux

Je pratiquais le rugby avant de commencer à diriger

Je n'ai jamais eu de blessure grave pendant cette période. Sauf une fois, où je me suis tordu le genou en me faisant plaquer par deux solides gaillards. La majeure partie de l'impact de la chute s'est concentrée sur le genou gauche.

Pendant les 5 à 10 premières minutes après le choc, je ne pouvais à peine sentir autre chose que la douleur au genou, donc je savais que c'était grave.

En bref, j'ai fini par être transporté en ambulance à l'hôpitalSuite à une radiographie, on m'a diagnostiqué une rupture des tendons du genou et une contusion.

Blessure genou rugby

Une fois de retour à la maison, j'ai institué un protocole de récupération intensive. La gestion de la douleur et de l'inflammation après une blessure ou une chirurgie est essentielle.

Toutefois, je ne pense pas que les analgésiques et les anti-inflammatoires soient le moyen le plus sûr de le faire. Je ne m'y oppose pas à court terme. Je n'ai pas refusé la morphine qu'ils m'offraient dans l'ambulance.

Mais à moyen et long terme, je préfère certainement des remèdes naturels.

Les remèdes naturels

Je partage ce que je fais, car j'imagine que cela intéressera d'autres personnes en cours de récupération d'une blessure ou d'une chirurgie. À peine 5 jours après le choc, mon genou s'était déjà considérablement remis.

Toutefois, le genou est l'articulation la plus complexe du corps humain. Plusieurs mois de rééducation sont généralement nécessaires pour récupérer entièrement mobilité, force et flexibilité.

Alors voici ce qui a fonctionné pour moi :

Le boswellia

La résine de boswellie est le bien connue, c'est l'encens des églises.

Le boswellia est utilisé en médecine traditionnelle chinoise :

  • comme anti-inflammatoire naturel.
  • pour soulager l'arthrite et l'arthrose.

Le boswellia fonctionne avec un mécanisme différent de la curcumine. Ils sont fréquemment combinés.

Curcumine

D'après la médecine ayurvédique, le curcuma présente un effet anti-inflammatoire en cas de blessure au genou.

L'Asie du Sud est la principale productrice de cette racine orangée.

J'ai consommé jusqu'à 8 grammes par jour à court terme, ce qui est une dose relativement élevée.

Prudence, la curcumine est contre-indiquée si vous prenez un anti-coagulant, qui peut être prescrit après la chirurgie.

Curcumine gélules douleur

Cure d'enzymes

En cas d'inflammation, le corps mobilise de nombreuses ressources. Pour renforcer le système immunitaire, il convient de maintenir une excellente digestion.

J'ai consommé certaines enzymes systémiques :

  • bromélaïne.
  • trypsine.
  • chymotrypsine.
  • rutoside.

  • L'idée étant de mieux digérer fruits, légumes, glucides et fibres.

    Il n'y a pas beaucoup de recherche derrière cela.

    • Contre-indications : personnes souffrant de diabète.

    Huile de CBD

    Le CBD est le composant non psychoactif de la plante de cannabis. Il y a maintenant suffisamment de recherche pour affirmer qu'il est anti-inflammatoire et analgésique.

    Il est en vente libre, car il ne produit pas le «high» que produit le THC. Je l'utilise régulièrement dans mon travail clinique avec les patients.

    Bouillon d’os

    J'ai pris une tasse 2 fois par jour. Le bouillon d'os est riche en une variété de nutriments qui favoriseraient la réparation des tissus mous et durs.

    Acupuncture

    Je considère que l'acupuncture m'a été utile pour la douleur de mon traumatisme.

    Selon moi, le secret de l'utilisation de l'acupuncture réside dans la fréquence :

    • 2 séances par semaine les 3 premières semaines, puis espacer à partir de là.

    Repos

    Cela peut aller de soi, mais le repos est peut-être la partie la plus importante d'un programme de rétablissement après un traumatisme.

    Le repos est préconisé dans les quelques jours suivant la blessure ou la chirurgie, pour laisser le temps au corps, grâce au mécanisme de l'inflammation, de s'auto-réparer.

    Une activité physique douce aide à la récupération, mais toujours sans douleur.

    Conclusion : les résultats de ma cure de naturopathie

    Après environ 3 semaines de ce programme de naturopathie, mon genou avait bien récupéré.

    J'ai encore du chemin à faire : les genoux endommagés n'ont pas tendance à guérir du jour au lendemain. Toutefois, j'ai pu reprendre bon nombre de mes activités physiques quotidiennes."

    Vous pouvez également consulter notre article de blog sur les plantes miracles pour les genoux.

    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés