Les bienfaits de la neurostimulation pour les douleurs aux genoux

Les bienfaits de la neurostimulation pour les douleurs aux genoux

Découvrez si un neurostimulateur pourrait être une solution pour vous.

Le système nerveux

Le système nerveux est composé de façon simplifiée :

  • Du cerveau.
  • De la moelle épinière.
  • Des nerfs périphériques.

Les nerfs périphériques s'étendent dans tout le corps, vers les organes et les extrémités.

La douleur au genou circule à travers les nerfs de la jambe avant de rejoindre le cerveau.

Abeille fleur

Qu'est-ce que la neurostimulation ?

La neuro-stimulation est utilisée depuis plus d'un siècle pour soulager la douleur.

Elle consiste à utiliser un dispositif pour stimuler électriquement la moelle épinière ou les nerfs périphériques.

Les impulsions électriques interrompent ou modifient les signaux de douleur envoyés par le nerf au cerveau.

Elle constitue une alternative :

  • Aux traitements médicamenteux.
  • Aux opioïdes.
  • À la chirurgie.

L'intensité et la fréquence des pulsations varient. Seul un fourmillement est ressenti au niveau du nerf.

Il existe 2 grands types de neurostimulateurs  :

  • Externe, avec des électrodes collées sur la peau.
  • Interne, avec une électrode introduite chirurgicalement sous la peau.

La neurostimulation électrique transcutanée (TENS)

La neurostimulation transcutanée consiste à transmettre des impulsions électriques aux nerfs via des électrodes placées sur la peau.

Ils existent différents types de TENS. Des électrodes pré-gélifiées et auto-autocollantes sont utilisées.

Ses avantages sont :

  • Traitement non invasif.
  • Peu d'effets secondaires.
  • Facilité d'emploi.
  • Possibilité de varier les paramètres électriques.
  • Pas de limite de durée.

Ses inconvénients sont :

  • Efficacité limitée.
  • Difficultés d'identifier la zone adéquate.
  • Difficultés d'identifier les meilleurs paramètres électriques.
  • Effets non durables.

Il n'existe pas de preuve clinique irréfutable de l'efficacité de la TENS.

Toutefois, une méta-analyse a montré qu'elle apaise 3 fois plus que les placebos pour les troubles musculo-squelettiques.

Une revue systématique a également révélé qu'elle permet un soulagement significatif en cas de lombalgie chronique.

Lac forêt

La neurostimulation percutanée (PNS)

La stimulation électrique percutanée, ou stimulation nerveuse périphérique, consiste à introduire un implant sous la peau, à proximité du nerf ciblé.

Elle suscite aujourd'hui de l'espoir, car plus efficace que la TENS.

Les dispositifs de stimulation nerveuse comportent 3 éléments :

  • Une électrode implantée qui délivre les impulsions au nerf périphérique.
  • Un générateur avec batterie.
  • Une télécommande pour régler les impulsions.

Ces dernières années, grâce aux avancées de la nanotechnologie, les électrodes implantées ont rétréci. Elles sont fines, peu invasives, et ressemblent à des câbles miniatures.

Ils existent plusieurs fabricants, qui proposent chacun des produits différents :

  • Implantation avec ou sans incision de la peau.
  • Générateur implanté ou externe.
  • Avec ou sans fil.
  • À durée limitée ou permanent.

Chirurgie implantaire

Avec les progrès technologiques, le neurostimulateur PNS est désormais implanté sous anesthésie locale, en ambulatoire.

L'intervention chirurgicale prend moins d'une heure. Elle est effectuée par un spécialiste formé pour effectuer la procédure.

Les médecins utilisent le guidage par ultrasons pour placer l'implant au bon endroit.

Toute chirurgie comporte des risques. Toutefois, étant donné la simplicité de la procédure chirurgicale, ils sont minimes.

Le médecin vous fournira des instructions détaillées sur le fonctionnement du dispositif.

Le principal risque de complication est la migration des implants dans l'organisme. En cas de saignement, gonflement, douleur, fièvre, il est conseillé de se rendre aux urgences.

L'IRM est déconseillée une fois l'implant en place.

Qui peut bénéficier de la neurostimulation percutanée ?

Tout le monde n'est pas éligible à l'implantation d'un neuro-stimulateur.

Le premier critère est que la douleur soit identifiée comme provenant d'un nerf périphérique distinct.

Pour les genoux, les nerfs sont bien identifiés.

Ensuite, il convient de s'assurer des motivations du patient. A-t-il déjà essayé d'autres traitements plus conservateurs ? Ont-ils été concluants ?

Le candidat doit également peser le pour et le contre, et s'informer suffisamment sur les risques encourus de l'intervention chirurgicale.

Pour quelles douleurs aux genoux ?

La stimulation nerveuse peut être efficace en cas de :

  • Douleurs suite à chirurgie, prothèse du genou ou traumatisme.
  • Arthrose.
  • Syndrome douloureux régional complexe / algoneurodystrophie.

Les résultats sont variables selon les cas et les techniques.

Tulipes

Conclusion

Les bienfaits de la neurostimulation pour les douleurs aux genoux.

La neurostimulation est un processus de traitement de la douleur.

Exciter les nerfs sensoriels permet une analgésie pour les patients qui souhaitent se passer de médicaments ou éviter la chirurgie.

La médecine bioélectrique est prometteuse. La neurostimulation percutanée (PNS) est plus efficace que lneurostimulation électrique transcutanée (TENS).

Toutefois, la douleur est un message. Supprimer les douleurs peut être nécessaire lorsqu'elles sont insupportables. Il nous semble plus intéressant d'explorer les causes psycho-émotionnelles de la maladie.

solutions anti-douleurs

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés