Votre panier est vide.

Pourquoi ne pas essayer un de ces produits ?

Le jeûne pour les douleurs aux genoux

Jeûne

Jeûner est-il une bonne idée si je souffre de douleurs articulaires ?

Qu'est-ce que le jeûne ?

Le jeûne consiste à arrêter de m'alimenter temporairement.

Les deux principaux types de jeûnes sont le :

  • Le jeûne hydrique : j'arrête de manger.
  • Le jeûne sec : j'arrêter de manger ainsi que de boire.

Depuis mon enfance, je m'alimente plusieurs fois par jour. L'idée de jeûner est de m'offrir une pause digestive.

Arbre hiver

Les bienfaits du jeûne

Lorsque je jeûne, l'ensemble de mon corps en profite pour s'auto-nettoyer.

Cela peut être bénéfique en cas de douleurs aux genoux, étant donné que j'accumule des toxines dans mes articulations.

De plus, des études scientifiques ont montré plusieurs bienfaits pour la santé :

  • Réduction de l'inflammation.
  • Réduction de la tension artérielle.
  • Amélioration du sommeil.
  • Réduction du risque de maladies chroniques.
  • Amélioration de la digestion.

Sans compter que d'arrêter de manger m'aide à perdre du poids !

Les dangers du jeûne

Au début, mon corps se nettoie des cellules superflues, notamment des graisses accumulées : il les transforme en énergie.

Si je prolonge trop longtemps la diète, mon corps finira par se nourrir des cellules saines des organes vitaux. Cela peut provoquer des dommages irréversibles, pouvant même mener jusqu'à la mort.

Chaque personne est différente. Si certains peuvent jeûner une journée, d'autres pourront prolonger l'expérience pendant plusieurs jours.

Il est essentiel d'être sous la supervision d'un professionnel de santé lorsque j'entame un jeûne. En contrôlant mes signaux vitaux, il saura m'orienter sur la durée idéale.

Mer herbes

Comment jeûner ?

En plus d'être accompagné(e), il est important de :

  • Réduire progressivement mon alimentation les jours précédents.
  • Boire exclusivement de l'eau (en cas de jeûne hydrique).
  • Limiter l'exercice physique.
  • Me reposer suffisamment.
  • Ne pas surestimer mes capacités.
  • Rompre le jeûne doucement, avec de faibles quantités de nourriture.

Il peut arriver que des émotions remontent en surface, par exemple des peurs de mourir de faim. Ou bien je peux avoir des pensées de nourriture en boucle. Si cela m'empêche de jeûner correctement, je peux consulter un thérapeute ou un psychologue.

Contre-indications

  • Grossesse.
  • Cachexie.
  • Diabète.
  • Faiblesses.
  • Grande fatigue.

Forêt sapins

Conclusion

Le jeûne pour les douleurs aux genoux est-il conseillé ?

Jeûner n'est pas une solution universelle. Toutefois la plupart des maladies chroniques du genou peuvent en bénéficier ponctuellement, par exemple une journée toutes les 3 semaines.

Autrement, je peux sauter un repas de temps à autres.

Le plus important est de ne pas jeûner sans supervision médicale.

jeûne genoux

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés