Que faire en cas de rupture des ligaments croisés ?

Que faire en cas de rupture des ligaments croisés ?

Découvrez les causes, les symptômes, le traitement et les solutions.

Que sont les ligaments croisés ?

Il existe plusieurs ligaments dans le genou, qui relient fémur et tibia, dont :

  • Le ligament croisé antérieur (LCA).
  • Le ligament croisé postérieur (LCP).

Ils assurent la stabilité de l'articulation.

Qu'est-ce qu'une rupture du ligament croisé ?

En cas de lésion complète ou partielle d'un de ces ligaments, on parle de rupture ou déchirure de ligament croisé.

La rupture du ligament croisé antérieur est l'une des blessures au genou les plus fréquentes, surtout lors des sports d'hiver. La plupart du temps, elle résulte d'un faux mouvement.

Les femmes sont 3 fois plus susceptibles de subir cette blessure que les hommes.

Le diagnostic peut être réalisé par le médecin traitant, qui demandera confirmation au radiologue grâce à l'IRM.

Marguerite

Les symptômes

Au moment du traumatisme

  • Bruit sec.
  • Sensation de déboîtement.
  • Douleur aigüe.
  • Difficulté à marcher.

Après la blessure

  • Inflammation.
  • Gonflement.
  • Douleurs.
  • Instabilité.

Les causes

Elles peuvent être multiples :

  • Mouvement brusque d'une grande amplitude.
  • Faiblesse ligamentaire ou musculaire.
  • Blessure, traumatisme, maladie ou chirurgie préalable ayant fragilisé le genou.
  • Malformation.
  • Causes psychosomatiques.

Les traitements médicaux

La première chose à faire en cas de rupture de ligament croisé est de se rendre aux urgences.

Certainement, de la glace, des anti-douleurs et de l'immobilisation temporaire sera prescrite.

Puis, en fonction de l'état du genou, et en accord avec le patient, le chirurgien orthopédique décidera de la suite à donner.

Absence d'intervention chirurgicale

Il faut savoir que les ligaments croisés ne se reconstruisent pas spontanément. Ils ne peuvent pas non plus se suturer.

L'absence de reconstruction peut entraîner sur le long terme :

  • Une instabilité du genou.
  • Des lésions du cartilage.
  • Des fissures du ménisque.
  • De l'arthrose.

S'il n'y a pas de chirurgie, de la rééducation fonctionnelle est prescrite. Elle vise à compenser l'absence de ligament par des muscles plus forts et un meilleur équilibre du genou.

La ligamentoplastie du ligament croisé sous arthroscopie

Une ligamentoplastie consiste à recréer un ligament croisé par greffe autologue.

Pour ceci, un morceau de tendon est prélevé à un autre endroit de la jambe. Cela peut être :

  • Tendon rotulien.
  • Tendon de la patte d'oie.
  • Fascia lata.

Le nouveau ligament est vissé entre fémur et tibia

L'opération est suivie d'une rééducation avec un kinésithérapeute.

    À noter que les risques d'une telle opération ne sont pas nuls. Il est conseillé d'en prendre conscience avec le chirurgien avant d'envisager toute intervention chirurgicale.

    Vague mer

    Les traitements naturels

    Il existe plusieurs choses qu'il est possible d'essayer pour aider à la récupération suite à une déchirure de ligament croisé.

    Massage

    Les jours suivants la blessure, le genou peut bénéficier d'un massage très doux pour aider à éliminer les déchets de l'inflammation.

    Une fois l'inflammation passée, vous pouvez continuer à masser l'articulation chaque soir.

    Cela aide à faire circuler les fluides à l'intérieur des genoux, dont le sang qui apporte les nutriments nécessaires à la reconstruction articulaire.

    Micro-ostéo digitale

    Si vous ne vous faites pas opérer, 2 ou 3 séances de micro-ostéo digitale peuvent aider à consolider le genou malgré l'absence de ligament croisé.

    C'est une méthode douce à ne pas confondre avec l'ostéopathie.

    Elle a montré de bons résultats en cas de déchirures ligamentaires.

    Activité physique

    L'activité physique est essentielle pour la récupération, une fois la période de repos prescrite par le médecin passée.

    30 minutes par jour permettent de stimuler le corps dans son ensemble.

    La natation est probablement l'un des meilleurs sports pour fortifier la jambe et regagner en capacité, que ce soit avec ou sans chirurgie. Toutefois, prudence avec la brasse.

    Les mouvements qui accentuent la douleur sont à éviter.

    Homme sommet montagne

    Conclusion

    Que faire en cas de rupture des ligaments croisés ?

    La rupture de ligament croisé est une blessure grave qui nécessite une prise en charge immédiate.

    Elle résulte généralement d'un faux mouvement combinée à une faiblesse pré-existente.

    Une chirurgie nommée ligamentoplastie peut être proposée par l'orthopédiste pour reconstruire le ligament, mais elle n'est pas toujours adaptée.

    Il est possible de mener une vie normale sans ligament croisé, à condition de fortifier la jambe.

    solution miracle douleur genou

    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés