Du chaud ou du froid pour les douleurs aux genoux ?

Cartilage et Arthrose, Chaud et froid -

Du chaud ou du froid pour les douleurs aux genoux ?

La thermothérapie, c'est l'art de soulager ou d'améliorer à l'aide de la température : avec du chaud ou du froid (par hyperthermie ou hypothermie pour en finir avec les mots savants).

poche de glace sur cheville douloureuse

Il y a un vaste débat sur l'application de chaud ou de froid lors d'un traumatisme. Le chaud est ressorti grand vainqueur du combat que nous avons arbitré, mais uniquement en cas de blessure récente avec inflammation. Pour le reste des douleurs, chaud et froid pourraient bien vous être utiles !

Le traitement de la douleur par le chaud et le froid peut être extrêmement efficace pour un certain nombre de conditions, et facilement abordable.

Savoir quand utiliser la thérapie par le froid ou par la chaleur augmentera significativement l'efficacité du traitement. Dans certaines situations, les deux sont nécessaires.

Dans tous les cas, en cas de douleurs aux genoux, consultez en premier lieu un médecin. Faites-en de même si suite à l'application de froid ou de chaud, vous constatez des ecchymoses ou des changements cutanés.

cryothérapie chez docteur sur genou patient

Le froid

Lorsque la douleur se fait trop intense, soulager devient indispensable. Mais attention, le glaçage ne guérit pas. Et cacher la douleur est à double tranchant.

Les avantages du froid

  • Principalement son action antalgique, c'est-à-dire contre la douleur

Utilisez la thérapie par le froid pendant de courtes périodes de temps, plusieurs fois par jour. 10 à 15 minutes, c'est bien, et pas plus de 20 minutes à la fois. Vous pouvez surélever la zone affectée pour de meilleurs résultats.

Les risques du froid

Si vous n'êtes pas prudent, un traitement par le froid appliqué trop longtemps ou trop directement peut causer des dommages à la peau, aux tissus ou aux nerfs.

N'appliquez jamais un produit congelé directement sur la peau, car il peut endommager la peau et les tissus.

Le traitement par le froid ne doit pas être douloureux, et doit être évité pour les conditions suivantes :

  • Syndrome de Raynaud
  • Problèmes de circulation sanguine
  • Conditions allergiques au froid
  • En cas de muscles ou d'articulations raides.
  • Paralysie ou personnes atteintes de troubles sensoriels (cela inclut le diabète, qui peut entraîner des lésions nerveuses et une diminution de la sensibilité)

Femme avec serviette dans un sauna chaleur humide

Le chaud

Il existe deux types de thérapie thermique : la chaleur sèche et la chaleur humide.

  • La chaleur sèche (ou "thermothérapie par conduction") : coussins chauffants, genouillères, bouillottes ou même saunas. Cette chaleur est facile à appliquer.
  • La chaleur humide (ou "chaleur par convection") : serviettes chauffées à la vapeur, hammam, bains chauds. La chaleur humide est parfois plus efficace, tout en nécessitant moins de temps pour les mêmes résultats.

La thérapie par le chaud fonctionne en améliorant la circulation et le flux sanguin vers une zone particulière. Augmenter la température de la zone atteinte, même légèrement, peut soulager l'inconfort et augmenter la flexibilité musculaire. La chaleur peut détendre et apaiser les muscles et guérir les tissus endommagés.

Les avantages de la chaleur

  • Favoriser la réparation des tissus endommagés (donc dans un second temps après un traumatisme)
  • Détendre les muscles, soulager raideurs et contractures
  • Lubrifier les articulations (en stimulant la production du liquide synovial)
  • Augmenter la flexibilité des articulations.
  • Aider à réchauffer les articulations avant l'activité
  • Soulager un spasme musculaire
  • Distraire le cerveau de la douleur

La thérapie par la chaleur fonctionne mieux lorsqu'elle est utilisée pendant une bonne période de temps, contrairement à la thérapie par le froid, qui a besoin d'être limitée.

Les raideurs ou tensions mineures peuvent souvent être soulagées en seulement 15 à 20 minutes.

Les douleurs modérées à fortes peuvent bénéficier de séances de thermothérapie plus longues, comme un bain chaud, d'une durée de 30 minutes à deux heures.

Docteur utilisant thermothérapie par infrarouge sur genou d'un patient

Les risques du chaud

Ne confondez pas chaud et brûlant, sous peine de vous pouvez brûler la peau.

Si vous ressentez une augmentation de l'enflure, arrêtez immédiatement le traitement.

La chaleur ne doit pas être utilisée en cas de :

  • Inflammation ou chaleur
  • Diabète
  • Problèmes cutanés
  • Infection locale, sous peine d'augmenter le risque de propagation de l'infection
  • Diminution des sensations ou engourdissements
  • Plaie ou saignement
  • Maladie vasculaire
  • Cancer ou malignité
  • Inflammation articulaire due à des conditions médicales comme la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte
  • Dermatite
  • Thrombose veineuse profonde
  • Troubles cognitifs graves
  • Sclérose en plaques
  • Troubles sensoriels liés à la température de la peau
  • Infections nécrosantes des tissus mous
  • Maladie cardiaque, hypertension ou grossesse : consultez votre médecin au préalable

L'alternance de chaud et de froid

Elle est parfois recommandée en cas d'arthrose du genou, à vous d'essayer :

  • de la chaleur le matin pour la raideur des articulations
  • du froid pour réduire l'enflure et pour la douleur aiguë

Ce processus peut être répété tout au long de la journée. Pour cette pathologie, il convient d'essayer le chaud et le froid pour voir ce qui fonctionne le mieux, cela dépend des personnes (faites-nous un petit retour). Si l'un ou l'autre traitement aggrave la douleur ou l'inconfort, arrêtez-le immédiatement.

Comment appliquer du chaud ou du froid ?

Nous proposons une gamme d'outils pour vous aider à essayer la thermothérapie dans le but de soulager et guérir vos genoux.

Collection chaleur ou glace pour maux aux genoux

Articles récents


Laissez un commentaire